En monétique, la tokenisation est le processus de substitution de données bancaires (numéro de cartes, …) par des données jetables appelées « jeton » (token en anglais). Cette solution permet de rassurer le porteur, notamment en paiement sur Internet ou en NFC. Pour le commerçant, c’est un moyen de réduire le périmètre de PCI-DSS puisque aucun élément sensible ne sera stocké dans son système d’information. Pour la banque du porteur (émetteur), il s’agit simplement d’un moyen de réduire la fraude. Tous les acteurs de la chaîne monétique (à l’exception… des fraudeurs) y trouve donc leur intérêt, ce qui explique l’enthousiasme de chacun vis-à-vis de la tokenisation.