C’est la devise de cette deuxième édition du « #MoisSansTabac » organisée par l’Agence Santé Publique et l’Assurance Maladie. L’opération s’inspire de « Stoptobber », une campagne d’aide à l’arrêt du tabac lancée en 2012 au Royaume-Uni et durant laquelle les tentatives d’arrêt du tabac avaient augmenté de 50% en octobre.

En France, la deuxième édition du Mois Sans Tabac débute le 1er novembre. Son objectif ? Arrêter, ensemble, de fumer ! « Nous souhaitons véhiculer un message positif autour de l’arrêt du tabac, montrer davantage les effets bénéfiques du sevrage et moins argumenter sur les effets néfastes », explique Marion Mourgues, chargée de projets Santé Publique et ambassadrice du #MoisSansTabac en Occitanie. Elle rappelle qu’il est « plus facile d’arrêter la cigarette, lorsqu’on relève le défi en équipe et que l’on se sent soutenu ». Pour la jouer plus collectif, les participants peuvent donc rejoindre « des groupes de soutien sur Facebook, ils sont classés par région ou par thèmes », indique Marion Mourgues et ajoute que « les fumeurs y trouvent des informations, des encouragements mais aussi une oreille attentive ». Une action qui a déjà séduit plus de 104 000 personnes qui se sont inscrites sur le site #MoisSansTabac.

L’agence Santé Publique France a vu les choses en grand pour accompagner les futurs non-fumeurs : des actions organisées partout en France, des kits gratuits à commander sur internet, une application mobile et une campagne d’affichage. En 2016, la série « Plus Belle La Vie » avait joué le jeu du #MoisSansTabac et avait réalisé une web-série racontant l’arrêt de l’un de ces personnages. Pour cette année, le #MoisSansTabac passe de la fiction à la réalité puisque Laurent Romejko, animateur de télévision, qui arrêtera de fumer au 1er novembre, soutenu par le Dr. Michel Cymes. Des spots TV et une web-série permettra au spectateur de suivre sa tentative d’arrêt.

Et Marion Mourgues, ambassadrice du #MoisSansTabac en Occitanie, le souligne « réussir à arrêter le tabac pendant 30 jours, multiplie par 5 vos chances d’arrêter de fumer définitivement » !

 

Le saviez vous ?

  • le forfait de remboursement des substituts nicotiniques (patchs, gommes, sprays, …) s’élève, depuis 2016, de 150 € par an.
  • Le prix du paquet de cigarette va augmenter en novembre. Il s’agit de la première des six hausses prévues du prix du tabac. Les députés ont récemment validé la mesure prévue dans le budget de la Sécurité sociale, l’objectif étant de réduire la consommation de tabac. D’ici fin 2020, un paquet de cigarettes vous coûtera ainsi 10 €